Burn-out

Qu’est-ce qu’un burn-out ?
Burn-out signifie littéralement “brûlé”, être au bout du rouleau, avoir épuisé toutes ses réserves, ne plus avoir d’énergie. Le burn-out est souvent précédé d’une longue période de surcharge à cause d’une combinaison de frustrations, de facteurs de stress et trop de travail. La conséquence de cette surcharge chronique est que l’on doit faire de plus en plus d’efforts pour pouvoir fonctionner correctement. Ce qui fait en sorte que la surcharge devient de plus en plus grande et un cercle vicieux se forme.

Qu’est ce qui cause un burn-out ?
Un burn-out est souvent provoqué par un surmenage professionnel physique ou émotionnel. On est plus sollicité que ce que l’on est capable de supporter. Cette surcharge peut autant être qualitative (le travail est perçu comme de plus en plus difficile) que quantitative (la qyabtuté de travail est perçue comme de plus en plus importante). Le caractère de la personne concernée joue aussi un rôle important dans l’origine d’un burn-out.

On peut penser au caractéristiques suivantes :
– difficulté de dire non
– tout vouloir faire trop bien
– le souhait que son travail soit apprécié
– vouloir faire plus que ce dont on est capable
etc.

Quels symptômes apparaissent lors d’un burn-out ?
Le symptôme principal est la fatigue combiné à des difficultés à (s’en)dormir. Les gens atteint d’un burn-out ont une attitude cynique et négative et ont une mauvaise image de soi. En outre, les symptômes suivants peuvent apparaître : des douleurs musculaires, des maux de tête, des étourdissement, des nausées, l’irritabilité, la dépression, des difficultés de se détendre, être hyper-attention, agitation et toutes sortes de tics nerveux. Cela peut aussi mener à des problèmes intestinaux, une augmentation du rythme cardiaque ou de la respiration, de l’hyperventilation, des troubles menstruels et d’impuissance, une tension élevée, un taux de cholestérol trop élevé et des maladies de la peau comme l’eczéma.

Quels traitements sont possibles pour un burn-out ?
En premier lieu, il est important de sortir de ce cercle vicieux en se reposant, de revenir au calme qui est nécessaire, récupérer l’énergie que l’on a perdue. Ensuite, il est important d’examiner – souvent avec l’aide d’un coach mental – quelle situation au travail est la cause de ce cercle vicieux et comment elle peut être prise en main afin qu’elle ne soit plus présente ainsi que la perte d’énergie .

Qu’est-ce que l’acupuncture peut faire en cas de burn-out ?
La plainte principale chez les personnes de l’éliminer d’un burn-out est la fatigue, l’épuisement, le manque d’énergie. L’acupuncture peut aider dans ce domaine. L’acupuncteur pique certains points précis sur le corps ce qui fait en sorte que le corps fonctionne à nouveaux mieux, et utilise l’énergie disponible plus efficacement.
L’acupuncture aide à restaurer les réserves d’énergie. Dès que l’on a plus d’énergie, tous les processus physiologiques du corps vont fonctionner plus efficacement, ce qui fait baisser les symptômes d’hyper-attention. Et les symptômes comme l’insomnie, l’augmentation de la pression artérielle, des palpitations, les muscles tendus, etc. Le patient est plus détendu et sait plus facilement avoir un regard détendu sur la situation, ce qui fait en sorte qu’il sait mieux examiner comment il est tombé dans ce cercle vicieux.

L’acupuncture est efficace contre les douleurs.
D’après la vision de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) les douleurs sont la cause d’un mauvais flux d’Energie (Qi) et de Sang (Xue). Si quelqu’un manque d’énergie, l’énergie ne circulera pas correctement. Pensez à un ruisseau où l’eau coule: si il n’y a pas assez d’eau, des flaques se forment là où l’eau ne passe pas correctement. L’eau stagne.
C’est la même chose avec l’énergie de notre corps. En restaurant ce flux, l’acupuncture fait en sorte que le mal s’en aille.

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x