Spagyrie alchimique & gemmotheraphie

La spagyrie alchimique

La spagyrie alchimique est une médecine ancienne remarquable pour l’homme et l’animal et qui est originaire d’Egypte. On ne sait pas exactement quand l’alchimie a été inventée. On peut essentiellement la décrire comme le précurseur de notre chimie moderne. Paracelse (1493 – 1541) est considéré comme le fondateur de la Spagyrie. L’alchimiste emploie des procédés de purification et de transformation afin que l’essence de lui même – l’or intérieur – devienne le centre de son être. A cette fin, il s’ouvre au mystères de la vie, afin qu’il puisse apprendre et intégrer les principes cosmiques qui fonctionnent à chaque niveau de son existence. Le mot Spagyrie se réfère au processus d’extraction, de purification et d’union de composants de plantes médicinales, afin de créer une essence intense.

L’idée de base de la Spagyrie est que tout ce que l’homme a besoin pour se soigner se trouve dans la nature. Son effet est basé sur le concept alchimique de transformation.
Ce qui veut dire que le traitement se concentre plutôt sur le fait de surpasser les symptômes que de combattre ces symptômes.

La Spagyrie offre une approche holistique du bien-être humain. Elle est concentre autant sur le composant physique de notre être que sur le composant émotionnel (l’âme) et le composant spirituel/mental (l’esprit). Les moyens spagyriques offrent une synergie harmonieuse de phytothérapie (médecine des plantes), d’homéopathie, d’aromathérapie et de thérapie minérale.

La gemmothérapie

La gemmothérapie est aussi appelée “la médecine des bourgeons” ou “les embryons végétaux”. Elle vient du mot Latin ‘gemmae’ qui signifie bourgeon et “therapia” qui veut dire soigner. L’utilisation des bourgeons en de jeunes plantes est connue depuis l’Egypte ancienne.
La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie où l’on utilise les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et de buissons. Ceux-ci sont récoltés au bon moment pendant leur développement naturel et sont très rapidement traités par macération dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine.

Les bourgeons et jeunes pousses se composent de tissus embryonnaires en plein développement qui tiennent en eux la force vitale du futur arbre ou buisson. Par conséquent, l’on y trouve une véritable concentration d’énergie et de vitalité. Ils contiennent également de nombreux principes actifs qui ne sont plus présents dans la plante adulte.
L’on comprend mieux pourquoi le bourgeon déborde de tant de richesses quand on sait qu’il contient tous les trésors de la fleur ET de la feuille ET du fruit ET de la tige… tout cela dans un seul bourgeon.
L’activité principale de la gemmothérapie est, d’une part, le drainage, c’est-à-dire à l’élimination des toxines du corps, et d’autre part, la construction ou la stimulation d’organes ou de système d’organes spécifiques. Le drainage peut être vu largement: non seulement l’élimination des toxines est faite par les reins, le foie, l’intestin, les poumons et la peau, mais aussi à travers le sang et le système lymphatique. Si l’on considère que la médecine naturelle est basée sur le drainage et la construction, il est clair que la gemmothérapie peut être très utile.

Par exemple, le cassis, l’élément principal de la gemmothérapie, agit sur le cortex surrénalien et a un effet similaire à celui de la cortisone, et est principalement utilisé en cas d’arthrite et d’allergies. Le peuplier fonctionne principalement sur les artères des membres inférieurs et peut être utilisé en cas de crampes dans les jambes ou les pieds. Mais il est aussi un bon remède contre l’inflammation des articulations. La baie du sorbier améliore le tonus, l’élasticité des artères et est donc conseillé en cas de varices ou de problèmes circulation pendant la ménopause.

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x