Information générales

Qu’est-ce que l’acupuncture ?

L’acupuncture c’est bien plus que piquer quelques aiguilles pour combattre la douleur, comme on le pense souvent ici en Occident. C’est un protocole de santé complet dans le but d’équilibrer tous les flux d’énergie Yin et Yang du corps. Dès sa création, il y a déjà plus de 2500 ans, l’acupuncture fut utilisée pour prévenir et traiter les maladies, mais aussi améliorer la santé globale. En effet, des fines aiguilles sont appliquées à des endroits spécifiques où le flux d’énergie ou de chi qui traverse le corps peut être affecté. Dans certains cas, l’acupuncteur utilise également de la chaleur (voir moxibustion) ou un courant électrique (voir électro-acupuncture).

Comment fonctionne l’acupuncture ? 
Les études cliniques ont jusqu’à présent bien démontré les effets de l’acupuncture, mais ils ne sont pas encore pleinement expliqués. La recherche biomédicale moderne a révélé que les points d’acupuncture sont électriquement et anatomiquement différents des autres zones corporelles. Ils sont organisés selon un système de méridiens, des lignes qui passent à travers le corps. En stimulant ces points spécifiques par l’acupuncture, le système nerveux central est activé et crée des substances biochimiques telles que les endorphines et le système immunitaire fabrique des cellules à des endroits spécifiques du corps. En outre, des études ont montré que l’acupuncture affecte la biochimie de notre cerveau en créant des neurotransmetteurs et des neurohormones. Les parties de notre système nerveux responsables des stimuli sensoriels et des fonctions involontaires du corps répondent à cela, par exemple, par un changement de pression artérielle, de circulation sanguine ou de température corporelle.

Quels symptômes peuvent être soignés par l’acupuncture ?

Vous trouverez ici une énumération des symptômes les plus fréquents que l’acupuncture peut soigner (lien).

L’acupuncture n’a pas comme but de soigner quelques symptômes, mais bien de soigner la personne dans tout son ensemble. C’est une approche holistique qui a pour but de rétablir l’équilibre entre les dimensions physiques, émotionnelles et spirituelles de l’individu. C’est pour ça que l’acupuncture est très utile en tant que médecine préventive.

Cependant, l’acupuncture peut également être utilisée de manière curative afin de guérir les troubles psychologiques, car l’acupuncture affecte notre système hormonal, notre système immunitaire et notre système nerveux central. Par conséquent, l’acupuncture peut traiter un large éventail de troubles de la santé, telles que les problèmes digestifs, les troubles gynécologiques, les troubles musculosquelettiques, les allergies et les migraines, pour n’en citer que quelques-uns. L’acupuncture peut également améliorer le rapport avec le stress ainsi que des troubles psychologiques tels que les crises d’anxiété ou la dépression.

Les douleurs chroniques telles que le mal à la nuque, l’épaule gelée, les maux d’estomac ou les crampes et les douleurs articulaires du genou sont souvent traitées avec des compresses anti-inflammatoires et froides chez nous en Occident, mais les effets ne sont pas toujours très remarquables et sont souvent de courte durée. En plus, les anti-inflammatoires ont des effets secondaires négatifs sur l’estomac et les compresses froides peuvent provoquer une dermatite. Ce sont les faiblesses de la médecine occidentale. C’est pourquoi l’acupuncture est préférable pour cette sorte de plaintes.
L’acupuncture est également efficace pour les troubles tels que l’hypertension artérielle, l’insomnie, le stress, l’épuisement physique la diarrhée, les maux d’estomac et les suites d’un infarctus cérébral.

L’acupuncture aide à activer le système immunitaire et à stimuler la production d’hormones anti-stress telles que l’oxytocine. L’acupuncture est souvent utilisée comme soutien pour les soins palliatifs pour les patients atteints de cancer afin de faire diminuer la douleur et de remédier au nausées.

Voici un extrait vidéo :

 

Wu Wei – le paradoxe

Le terme Wu Wei (prononcé “ou-wéé”) signifie littéralement “ne pas essayer” ou “ne pas faire”, mais cela n’a rien à voir avec l’inactivité et la passivité. Il fait référence à l’état d’esprit dynamique, sans effort et non-conscient de quelqu’un qui est optimalement actif et efficace. Les personnes qui pratiquent le Wu Wei le traduisent généralement en ‘vertu’, ‘force’ ou ‘force charismatique’. L’on rayonne ce Wu Wei, chose que les autres personnes peuvent voir et qui montre que l’on est Wu Wei.

Comment devenir Wu Wei ?
Wu Wei est un véritable paradoxe. Il est difficile de faire de son mieux pour ne pas faire de son mieux. Délibérément dire à son esprit de se taire est déjà paradoxal en soi. Les premiers penseurs chinois pensaient avoir une manière pour devenir Wu Wei, mais aucun d’entre eux n’avaient la solution qui fonctionnait tout le temps, dans chaque situation. Wu Wei c’est être dans le moment présent et se concentrer sur ce qu’on est en train de faire, ou sur la personne avec qui on est. Grâce à cette technique, nous réalisons plus vite lorsque nous forçons quelque chose ou lorsque nous poursuivons quelque chose pendant trop longtemps.

Pourquoi Wu Wei est-il si important dans le monde d’aujourd’hui ?
Notre société est très axée sur les efforts et la motivation. Nous apprenons que, pour atteindre nos objectifs, il fait faire de notre mieux. Que quand on rencontre un problème, il faut travailler plus fort. Je retrouve cette mentalité chez mes étudiants. Quand ils sont face à un devoir ou un texte à écrire, leur solution est de passer toute la nuit assis derrière un écran d’ordinateur. Ce serait parfait si cela fonctionnait. Mais souvent, si vous avez déjà fait de votre mieux depuis longtemps, le mieux c’est de lâcher la chose pendant un certain temps.

Il est important que vous laissez libre cours à votre subconscient. L’une des tâches de votre subconscient est de connecter les choses entre elles et de vous aider à voir des schémas. Nous refoulons souvent notre subconscient et quand nous faisons cela, nous prenons de mauvaises décisions. Parfois, il suffit de s’arrêter, de se reposer une bonne nuit et de donner plus d’espace au subconscient. J’ai souvent remarqué que quand l’on crée de l’espace pour que le subconscient nous parle, ils partage ce qu’il a constaté avec notre conscient actif.

 

 

Illustrations du Wu Wei:

Si rien ne vous dérange, tout est en ordre.
“Wei Wu Wei” ou sinon agir sans agir, sans forcer.
Flexible, aller avec le mouvement sans faire d’effort.
Wu Wei, sans action, sans effort, sans résistance.
Wu Wei, non ado (Anglais), est un concept central du taoïsme.
Pourtant le taoïsme n’est pas une philosophie de fainéantise.
Il s’agit de vivre avec un esprit ouvert.
Être dans le flow, participer à ce qui est, la nature.

Wu Wei ne peut être essayé, car c’est déjà un but.
Essayer de se détendre c’est déjà faire un effort.

Flottant en mouvement au milieu du Tao
C’est alors que tout se passe et que vous agissez spontanément.
Vous ne devez pas en être fier.
La semence grandit avant qu’elle germe.
L’herbe pousse, l’oiseau vole
Tout se passe dans un ordre naturel.
Tout est naturellement à sa place.
Emprunter le chemin du Tao.
Vivre et travailler sans se battre, sans résistance.

Être à son aise, mais quand même travailler soigneusement.
Être désintéressé, juste, être connecté au Tao.
Wu Wei, être spontanément présent, sans effort.
Sans désir ciblé, sans ambition, car cela élimine les possibilités.

Traduit des sources suivantes :     www.tekensvanleven.nl     www.theoptimist.nl

 

Wabi Sabi – rien n’est parfait

“Rien n’est éternel
Rien n’est complet
Rien n’est parfait”

– The Art of Impermanence –

Notre vie doit avoir un but et si nous ne sommes pas parfaits, nous faisons quelques chose de mal, n’est-ce pas?

Il est typiquement Occidental de vouloir donner un sens à tout. Penser à tout, de se poser des questions, de vouloir expliquer – vouloir être meilleur, nous améliorer, sentir que nous sommes importants, quand nous faisons quelque chose de notre vie. Nous voulons servir à quelque chose, développer nos talents, faire de notre mieux.

Le concept de Wabi Sabi est d’origine japonais et donne une signification totalement différente au sens de la vie. Wabi veut dire l’espace; et Sabi le temps.

Wabi Sabi n’est pas une caractéristique fixe, mais c’est une attitude de vie. Il représente la sobriété et la simplicité, l’essence des choses, mais c’est aussi un mode de vie.

Que vous sachiez vous accepter vous-même avec toutes vos particularités, vos incertitudes et votre caractère. Cela vous rend plus indulgent envers les autres.

Yin Yang – Les Pôles Opposés

Yin et Yang sont des termes généraux utilisés en Asie pour décrire les deux pôles opposés d’un même phénomène naturel. Bien qu’ils s’opposent l’un à l’autre, ils sont également interdépendants et font partie l’un de l’autre. Ils signifient en fait à la fois l’opposition et l’union.

On retrouve les opposés du Yin et du Yang dans la nature dans un tas d’exemples: le ciel et la terre, le jour et la nuit, la luminosité et l’obscurité; mais aussi comme deux aspects différents d’un même phénomène comme: le Qi et le sang, les méridiens Yin et les méridiens Yang du corps, …

La signification originale du Yin et Yang est basée sur la lumière: le côté ensoleillé et le côté obscure, d’une montagne par exemple. Le côté ensoleillé est le Yang et le côté obscur est le Yin. Plus tard, les sens du Yin et du Yang ont été étendus à toutes sortes de contradictions comme: le froid et le chaud, la direction ascendante et descendante, la gauche et la droite, l’intérieur et extérieur, …

En acupuncture, ces concepts sont appliqués dans un cadre médical.

Shen Nung, qui était à la base de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), a déclaré que tous les êtres humains ont une énergie de vie fondamentale qui s’appelle le Qi (prononcé comme “Chi”). Ce Qi est présent dans toutes les activités vitales du corps, qu’elles soient spirituelles, émotives, mentales ou physiques.

Selon la MTC, la santé d’un individu dépend du flux de Qi dans le corps, selon les principes naturels universels du Yin et du Yang. Lorsqu’un flux de Qi est interrompu, est insuffisant ou trop fort ou n’est plus équilibré, le Yin et le Yang ne sont plus en équilibre ce qui est à l’origine des troubles médicaux. Le Qi traverse des méridiens spécifiques qui sont présents symétriquement de chaque côté du corps. Ils représentent l’énergie de nos divers organes vitaux.

Les points qui sont piqués pendant la séance d’acupuncture avec de fines aiguilles sont des endroits spécifiques où les méridiens montent plus à la surface et sont donc plus accessibles pour une stimulation externe. De plus, l’acupression manuelle, la moxibustion et le cupping sont aussi appliqués sur ces points afin de restaurer l’harmonie et la communication des méridiens, de garantir le flux du Qi et de restaurer tout l’équilibre du Yin et du Yang.

En Chine, la MTC est appliquée avec succès depuis des siècles. La réputation d’un médecin chinois était traditionnellement faite par sa capacité à prévenir et guérir la maladie chez ses patients. En Occident, nous pouvons tracer l’utilisation de l’acupuncture depuis plusieurs centaines d’années, mais l’acupuncture n’a été largement répandue dans toute l’Europe occidentale, l’Amérique et le Canada que depuis la seconde moitié du vingtième siècle.

Le monde médical (moderne) n’est pas unanimement d’accord à propos de la MTC et a des difficultés à prouver scientifiquement comment l’acupuncture fonctionne. Tout comme le Yin et le Yang peuvent parfois être des concepts intangibles car ils sont infinis, opposés et inclusifs.

Voici une liste des plaintes les plus communes pour lesquelles l’acupuncture peut aider (lien).

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x